JE SOUTIENS AÏCHA

Comme Aïcha, vous pensez que l’avenir de nos enfants, ce monde que nous leur léguons, repose sur l’entraide et la solidarité sans frontières.
C’est simple : la solidarité commence ici.

Je m’engage pour Aïcha.

LES ACTIONS D’AÏCHA

icone-enfance@2x.png

Pour l’enfance

Aïcha intervient à l’orphelinat de Ouarzazate, qui accueille de 15 à 30 enfants, et veille à leur bien-être en trois actions : soins aux enfants, formation et accompagnement des nounous, aménagement des locaux.

icone-santé@2x.png

Pour la santé

En partenariat avec la délégation de la Santé de la province de Ouarzazate et le ministère de la Santé du Maroc, Aïcha, c’est aussi une équipe médicale qui rencontre et promeut la santé auprès des populations de la région de Ouarzazate.

icone-education@2x.png

Pour l’éducation

Aïcha œuvre pour l’accès de tous à l’instruction, car c’est la clé d’un monde juste et solidaire. Chaque année, Aïcha construit ou rénove une petite école pour les enfants démunis de la province de Ouarzazate.

LA PROMESSE D’AÏCHA

Les Yeux d’Aïcha est une association humanitaire loi 1901 née de la rencontre entre deux femmes : le médecin Véronique Benon-Bigourdan et Aïcha, une femme marocaine qui vit à Bordeaux.

Le regard à la fois noir et joyeux d’Aïcha a bouleversé Véronique. Il l’a décidée à mettre son expertise médicale au service des femmes et des enfants du Maroc. Son projet d’entraide entre Bordeaux et Ouarzazate est le fruit de ce regard échangé entre deux femmes : c’est le fruit de la vie.

« Si tu n’as pas donné jusqu’à tes yeux, tu n’as rien donné. »

Nous ne voulons plus fermer les yeux et nous nous engageons pour les autres, contre l’isolement. Le temps d’une rencontre, nous prodiguons sourires et soins médicaux aux oubliés de la vie.

Ce projet d’entraide franco-marocain vous interpelle : visionnez la vidéo.

Véronique Benon-Bigourdan, présidente de l’association

Qui suis-je ?
Médecin généraliste, j’ai créé Les Yeux d’Aïcha en 2011 après un voyage au Maroc. Mon amie Aïcha m’a emmenée dans le Sud de son pays et, de retour à Bordeaux, je ne pouvais plus faire comme si je n’avais rien vu. L’isolement géographique, social et médical que vivent de nombreuses populations marocaines m’a frappée. Certaines femmes n’avaient jamais vu de médecin, y compris pendant leurs grossesses. J’ai à cœur aujourd’hui de partager mon expertise médicale avec ces populations isolées.

Qu’est-ce que je propose ?

Depuis 2011, nous sommes une équipe de 20 bénévoles qui voyage à la rencontre des femmes et des enfants de Ouarzazate trois fois par an. Nous avons créé une chaîne de solidarité autour des populations isolées et fragilisées, et ce, en formant et en rémunérant des professionnels de la santé et de l’enfance marocains. Ces derniers œuvrent en collaboration avec les autorités locales. Nous agissons pour et avec le Maroc, c’est essentiel.

Agissez avec moi pour le monde de demain !

Ne laissons personne seul au bord de la route. Auprès de femmes ou d’enfants marocains, je ne peux parfois rien sur le plan médical. Ensemble, nous pouvons tout sur le plan humain : un sourire, c’est une promesse de solidarité. Ensemble, engageons-nous les uns pour les autres : au Maroc, en France et dans le monde. Ensemble, tissons des liens humains plus forts et plus justes. Engagez-vous. Souriez. Faites un don ou participez aux activités culturelles organisées par Aïcha à Bordeaux.

Contactez Aïcha

Nos partenaires

Masen
Lescaut
Prêt-à-écrire
Julien-Design
Les Z’artpions
Sotech Industries
Maison Meneau
Rollin Levage
Effage Energie